Séance de partage – rencontre échangisme troisième partie

20160127_154018

Après un moment, David s’allonge et Angélique s’entreprend à le sucer. A cet instant, mon Maître me propose un sex-toy, et pas des moindre, puisqu’il s’agit d’un gode ceinture ! Cela me rappelle vaguement un moment passé avec notre précédente rencontre féminine et un double gode mais là, c’était le niveau supérieur. J’allais avoir une bite. Une fois installée en moi, (car elle à deux partie) je trouve que j’ai une petite queue mais j’en ri, l’idée m’est assez déstabilisante, j’étais le sexe fort ?! Rire !

20160127_153640

Alors qu’Angélique s’applique à la tâche, je lui demande de bien cambrer et je commence à la prendre. Quelle sensation ! L’idée de m’enfoncer dans son con avec mon membre me stimule les neurones. Ainsi, mes deux mains sur ses hanches, je commence les va-et-viens en elle. Mon Maître souris, je suis déstabilisée tant je suis troublée et tant j’y prends de plaisir, car la partie qui se trouve en moi est étudiée spécialement pour faire appui sur mon point G et les mouvements de mon bassin lors des va et viens le fait bouger continuellement et stimule mon organe. Plus j’y vais et plus le plaisir monte en moi. L’idée d’être un homme en ayant le dessus ne me passionne pas vraiment, mais pourtant physiologiquement, ce sex-toy me procure beaucoup de satisfaction ! Alors j’y vais.

20160127_153823

David décide ensuite de prendre Angélique sur lui, il commence donc à la baiser. Après quelques minutes, je la prend à nouveau mais par le cul cette fois, en double pénétration. Elle à l’air d’adorer ça et la voir gémir de plaisir sous nos deux queues me rend très fière.

Nous décidons alors de partager à cet instant un coupe de champagne tous ensemble. Je m’installe sur une des petite banquette dans un coin de la chambre et comme au cinéma je contemple la scène, Angélique suce son amant et tends son cul en ma direction, comme une voyeuse, je les observe alors qu’ils ne se préoccupent pas de moi.

20160127_153850

Je retrouve ensuite un instant mon Maître, que je me mets à sucer, je le remercie également pour tout ce qu’il m’offre en ce jour et nos regards en dit si long. Je me noie dans ses yeux bleus et je n’ai aucunement le désir d’en sortir. Je suis si bien, là, avec lui.

Nous terminons nos coupes et nous discutons un instant de nous, de nos vies, de nos attirances, de nos désirs parallèles. Il faut dire que notre relation BDSM questionne beaucoup les gens, notre relation peut paraître si atypique je le conçoit.

20160127_145115

Sophie et allongée là et toujours les yeux bandés. Mon Maître la caresse un moment et me propose de la lêcher une nouvelle fois. Je m’y atèle aussitôt. Je la doigte avec conviction et mon désir me pousse à essayer de lui mettre toujours plus de moi en elle. Ce n’est pas un couple BDSM, simplement échangiste, mais mon Maître parfois lui pince les tétons et Angélique nous confie que de façon modérée, la douleur qu’il lui procure lui est très agréable. Je la doigte vigoureusement et je sens l’orgasme monter en elle, j’aimerais vraiment beaucoup la faire jouir sous mes doigts. Et nous y arrivons tout doucement.

20160127_145124-1A ce moment, mon Maître sort de nos jouet une petite planche à découper que je me suis procuré très récemment. Je n’aurais pas pensé qu’il en userait en ce jour très “soft” mais c’est me semble t’il plus fort que lui. Il me frappe le cul avec et je dois bien avouer que cet ustensile de cuisine et finalement redoutable ! Et pour seulement quelques euros, il remet bien en doute l’idée de dépenser des fortunes pour s’exercer au sado-masochisme. Un coup, puis deux, trois de cette planche et je chauffe déjà beaucoup.

J’ai eu par la suite encore de nombreuses occasions de jouir, et comme une cocotte sous pression, chaque orgasme m’apaisait un peu plus et faisait retomber ma pression intérieur. J’étais soulagée.

Nous aurons passé un moment tout les quatre ensemble vraiment très réjouissant, langoureux et sensuel, ponctué de jouissances, d’orgasmes et de pénétrations. Les doux compliments d’Angélique à mon égard me réjouissent encore aujourd’hui, ma voix douce et suave, ma bouche délicate et mes gestes tendre. Nous nous sommes laissé allé à nos désirs spontané et nous avons jouis de nos corps pendant des heures cette après midi là, et c’était simplement bon.

Je garde le souvenir on ne peu plus agréable de cette journée tous ensemble. Cette après-midi n’aura fait que renforcer la complicité que j’ai avec mon Maître. Dans le partage et dans la soumission, nous avons avancés. J’ai adoré goûter aux lèvres de cette femme, la prendre la lêcher, être le vecteur direct de son plaisir. J’espère lui avoir laissé le souvenir agréable de ce moment en ma compagnie. A noté qu’elle aura gardé son bandeau tout au long de la séance et qu’elle n’aura pas pu mettre de visage sur nous.

20160127_144953

J’adresse aujourd’hui toute mon amitié chaleureuse à ce couple à qui je souhaite encore à l’avenir de nombreuses après-midi de délectation de ce genre 😉

Pour relire cette séance en entier :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *