Fémir de désir

Quel plaisir de vous avoir reçu hier ! Moi qui eu beaucoup de mal à dormir parce que je pensais énormément à vous cette nuit-là.

J’ai encore le vagin endolori, mais très raisonnablement. Je le sens bien distendu, à chacun de mes mouvements. Je trouve ça délicieux, même très excitant ! J’ai le cul assez chaud et deux très belles marques de la main de cuir dessus, c’est esthétiquement beau. Merci !

Mes seins me chauffent aussi, j’ai l’impression que vous les mordez encore à l’heure qu’il est, même si la trace des morsures ont quant à elles déjà toutes disparues. Les courbatures sont impressionnantes, mais ça, je pense que ça vient peut-être un peu de mes nouveaux traitements… J’ai aussi terriblement froid d’ailleurs.

Ma petite Sonia [prénom d’emprunt] est très gentille, elle est curieuse et j’aime bien ça =) Elle est aussi très fatiguée et là, elle dort un peu à côté de moi. Ah monsieur les femmes et moi, c’est… De la douceur de la tendresse, etc. Quand je vois son visage reposé, ses yeux fermés, son cou tendu et la joue offerte, j’aurai juste envie de la lui caresser très tendrement. J’aime ce qu’une femme dégage. J’aime la délicatesse qu’une femme peut avoir, la bienveillance féminine qu’elle renvoie… Tout ce que je n’arrive pas à trouver chez un homme. À mes yeux, chaque sexe son attrait bien différent, j’aime les hommes pour ce qu’ils sont, j’aime les mâles, brutaux et fermes. Et les femmes, douces et sentimentales.

Je suis contente de venir vous voir aujourd’hui. Et j’espère que nous allons passer un bon moment ensemble. Dehors, s’il fait beau ? Je ne me suis jamais fait prendre sur le capot d’une voiture comme une sauvage compulsive dans un bois, alors pourquoi pas ? Veuillez m’excuser, je laisse juste mon esprit divaguer Monsieur =)

(Ce qui est fou, c’est que quand je vous écris « Monsieur », je suppose que mes tetons se redressent aussitôt puisqu’ils me picotent. C’est aussi à cause du fait qu’ils soient endoloris. Pour faire court, vous appeler Monsieur même dans mes mails m’excite et ça me file des fourmis aux seins ! J’adore !

Je suis toujours en ébullition en ce moment, le sexe me sort par tous les pores. Je vais finir par m’user le clito tant je le branle à longueur de journée. Je suis… « hystérique » !

Bon, ce mail, c’était juste pour vous demander au départ si vous vouliez que j’apporte du matériel particulier pour aujourd’hui ? Je vous ferai signe quand je partirai de chez moi, comme ça vous pourrez savoir a peut près où j’en suis. Théoriquement, je devrais être là pour 14h.

À tout à l’heure Monsieur…

Monsieur…

… Monsieur. Monsieur. Monsieur (Ça marche toujours sur ma poitrine… c’est très… hmm !)

Edit : Les réseaux censure mon blog et m’ont contrainte à modifier cet article car le lien contenant le mot “seins” n’est pas passé et la photo de bannière non plus. Alors, pour faire un pied de nez à toutes ses façons de faire qui n’aurons jamais raison de mon blog, je vous offre une petite galerie photo autour de mes seins pincés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *