Entre deux BDSM

20160520_130846 (4)

20160520_130832 (2)Midi approche, j’attends mon Maître impatiemment. Je me suis habillée spécialement pour l’occasion. J’ai mis un petit ensemble cuir très sexy et des bas. Rien de plus, mon corps et nu sous le cuir et j’aime beaucoup ça. Mon Maître arrive à l’instant ou je ne l’attendais pas, mauvais timing. Mais ce n’est pas grave. Je me jette dans ses bras et nous nous saluons très chaleureusement. Je lui montre ma nouvelle tenue avec beaucoup de fierté. Je lui plais visiblement et c’est tout ce qui m’importe pour l’heure.

Je prends quelques poses sous ses yeux et je m’entreprends à le charmer visuellement. Je me dandine, je me touche, me caresse et me dénude sous ses yeux brillants. Je m’installe à genou sur le lit tandis qu’il me regarde passionnément. Je relève ma jupe pour lui faire profiter de mon minois nu. Le moment est simple, très probablement le calme avant la tempête.

20160520_130941 (2) 20160520_130953 (2)

20160520_130808 (2)Mon Maître me laisse le déshabiller, ce que je m’applique à faire avec beaucoup de délicatesse. Puis, après avoir retiré son jean, je me concentre aussitôt sur sa queue déjà toute disposée à me recevoir. Je le branle, je le suce et nous passons de longues minutes ainsi. Nous adorons ça lui et moi et je crois que nous pourrions passer des heures entières à ne faire ça (si ce n’est pas déjà le cas) : le branler et le sucer. J’aime qu’il s’enfonce en moi avec force, ressentir son membre ferme me remplir la bouche et même la gorge. J’aime ressentir ses va et viens brutaux, voir passer sur ma langue son membre tendu encore et encore, inlassablement.

             20160520_130905 (2) 20160520_131216 (2)

20160520_131856 (2) 20160520_131900 (3) 20160520_134908 (2) 20160520_134900 (2)

Pour s’enfoncer en moi plus profondément, Monsieur m’installe au bord du lit la tête en bascule. Nous ne faisons pas cela très souvent, pourtant c’est la meilleure façon pour moi de lui faire la plus profonde des fellations possibles. Ces moments sont magiques, je ne pourrais m’en priver. Je le suce et lèche son corps en détail, tandis que lui me torture, pince mes seins et claque ma chatte.

Les photos qui suivent sont dans une galerie : cliquez dessus pour les avoir au format initial. De plus vous avez la possibilité de les commenter une à une, faites vous plaisir 😉

20160520_132800 (3)Un certain moment passe avant que mon Maître ne me demande de m’allonger sur le lit. Je crois que la vue de mon clito gonflé et béant ne l’ai inspiré. Il me demande de lui apporter mes petites « pompes ». Il m’en installe une sur le clito et l’effet attendu est effectivement atteint, car comme lors de notre séance au donjon je ne ressens plus rien du tout.

20160520_134159 (2)C’est juste la pire des tortures qu’il soit pour moi, je n’ai plus de sensation, comme si je n’avais plus de clito. Je sens la peau qui se tend contre le plastique mais seulement sur la partie hors du dispositif. Sinon : rien ! Absolument rien, et c’est terrifiant. Mon Maître s’amuse de ce petit jeu mais visiblement, mon clito violace assez vite ce qui me permet de le retrouver assez rapidement et j’en suis ravie !

20160520_134154 (2) 20160520_134144 (2)

Sans l’avoir pressenti une seule seconde, je me retrouve tout à coup sur le ventre. Mon Maître me retourne avec force et s’empale sur moi. Il s’enfonce dans mon cul sans douceur et me pilonne sans relâche. Sa queue remue en moi et la pression qu’elle exerce dans mes chairs titille mon point G. Je sens pointer petit à petit l’orgasme au loin qui s’approche doucement de moi. Je me concentre sur mon plaisir. La main de mon Maître repose avec lourdeur sur ma tête qui s’enfonce dans l’oreiller. Il m’insulte et ça m’excite toujours autant. Je suis ultra réceptive et j’ai envie de jouir ainsi.

J’adore baiser ce cul qui est le tiens, je vais venir jouir à l’intérieur. Je vais remplir ton trou .

Il me met le feu avec ces quelques mots, je veux jouir avec lui, je le supplie et il accède à ma demande. Nous partons tous deux dans un tourbillon de plaisir. Je suis ailleurs et mon corps spasme sur sa queue qui se vide en moi. Je ressens son foutre se répandre en moi, j’adore ça !

Je suis remplie et heureuse.

 

Répondre à Auré Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *